/*Google Tag Manager*/
was successfully added to your cart.

Ah le temps des fêtes. Cette période festive que l’on adore, mais qui vient nous brasser un peu si l’on tente de mettre en place de meilleures habitudes de vie pour optimiser sa santé.

J’espère sincèrement que vous passez un magnifique temps des fêtes avec vos proches et j’interromps celui-ci pour vous partager un message très important. Si votre désir est de prendre soin de vous-même tout en vivant une vie pleine de bonheur, ce message est pour vous.

C’est les fêtes, et si vous êtes actuellement en processus d’optimisation santé, vous êtes peut-être un peu déçue d’avoir dérogé de votre plan de match.

Vous êtes peut-être même fâchée ou découragée d’avoir trop mangé et déçue que le pèse-personne vous le rappelle, et ça vous frappe de plein fouet. Il se peut même qu’une certaine culpabilité soit ou ait été au rendez-vous si vous sentez que vous avez exagéré côté bouffe.

 

Ceci dit, j’aimerais maintenant mettre quelque chose de très important au clair avec vous.

Un processus d’optimisation santé ne signifie pas vivre dans la restriction et ne plus jamais manger de sucreries, tourtière, pizza, chips, repas festifs, ou de ne plus jamais se lâcher lousse de temps en temps.

En fait, optimiser sa santé signifie faire de son mieux pour être plus en conscience de nos choix.

Voir comment on peut s’aider à s’aider, apprendre à s’observer pour prendre de meilleures décisions, sans viser la perfection.

 

Avoir des petites journées moins optimales côté bouffe ça fait aussi partie de la game.

Pourquoi? Parce qu’on vit dans un monde d’abondance alimentaire et que nos différentes cultures mettent souvent la bouffe en avant-plan quand il est question de célébrer.

 

En plus, nos anciennes habitudes (conditionnement sociétal) sont solidement ancrées.

Celles qui nous amènent à manger nos émotions pour célébrer ou s’apaiser. Celles qui nous amènent à manger au-delà de notre faim (forcé jadis à terminer notre assiette pour avoir du dessert). Celles qui nous amènent à déraper car notre environnement nous challenge. Celles qui nous amènent à essayer de se priver pour pallier à tout ça, et si on échoue on se sent coupable car on sait qu’on ne se sent pas bien si on mange trop, et particulièrement ces choses que notre corps tripe pas à digérer.

Ces habitudes-là, si elles font encore partie de votre vie malgré votre désir de les modifier pour accéder à votre poids bien-être, c’est qu’il y a un pattern psychologique sous-jacent qui enclenche la boucle de l’habitude (inconsciemment).

 

La bonne nouvelle, c’est que ces patterns se changent.

 

Mais on ne peut pas reconditionner des dizaines années de comportements répétés encore et encore en quelques semaines. Il est presque inévitable de retomber dans nos vieux patterns de temps à autre. Personne n’y échappe.

Ce qui fait la différence entre atteindre nos objectifs ou pas, c’est notre capacité à s’observer et à se remettre dans le bon mindset rapidement. Un mindset axé sur des choix qui nous font du bien physiquement et mentalement. Health is wealth. Et bien sûr avec un bon système en place (celui que l’on met en place grâce à l’aide d’un(e) coach en optimisation santé), on sait exactement vers quoi se diriger. Ça aide à savoir où mettre le focus.
Perfection is not the goal, progression is.

 

Pourquoi j’ai réussi à atteindre mon poids bien-être (avant j’étais en solide surpoids) et comment je réussis à le maintenir après toutes ces années?

C’est grâce à l’expertise d’optimisation santé que j’ai développé dans les 15 dernières (et que partage au sein de mon Programme de Coaching Premium).

Mais c’est aussi et surtout grâce au travail que j’ai fait sur moi.

 

Parfois on attend de ne pas avoir le choix pour aller en profondeur avec de l’aide psychologique. On peut aussi faire le choix d’aller travailler là avant que ça pète.

Dans tous les cas, c’est ce travail profond qui permettra de savoir quoi et comment reconditionner ce qui doit l’être pour atteindre les objectifs qui nous tiennent à cœur. On n’a pas le choix de regarder quels sont les patterns qui sont dysfonctionnels et incompatibles avec notre bien-être mental et physique si l’on désire réellement changer. Pas le choix. On est des bibites d’habitudes et tant qu’on ne change pas nos modes de pensées, notre réalité physique (poids et santé) ne peut pas non plus changer peu importe notre niveau de volonté.

Une autre chose qui m’a permis et continue de me permettre d’avoir un poids et un corps qui me rend heureuse en vivant un mode de vie qui me plaît?

La MÉDITATION mes amis. Un outil puissant que tout le monde gagne à pratiquer. En tout cas tout le monde qui désire optimiser sa vie.

 

La méditation consiste à entraîner son esprit à accueillir ce qui est présent LÀ, sans le juger, pour devenir proactif dans la gestion de ce qui se présente à nous.

Car c’est en observant, sans réprimer ou combattre, qu’on peut voir comment on fonctionne, sans se mettre la tête dans le sable, et prendre en charge de redéfinir notre vision de nous même de l’intérieur vers l’extérieur. On peut décider de reprogrammer nos patterns pour qui soit alignés vers ce que l’on souhaite atteindre au lieu de reproduire de vieilles habitudes qui nous font stagner et rester à un endroit qui ne nous plaît plus ou moins.

Cela demande de la patience et de s’entourer avec des gens qui nous aident à redéfinir quels sont de meilleurs rituels santé à mettre en place pour atteindre nos objectifs.

 

Soyez en conscience que ce magnifique processus avec tant de bénéfices à TOUS les niveaux demande du temps et du travail en profondeur.

 

Je serai toujours vraie et authentique avec vous alors je voulais prendre le temps de vous partager cela, pour que vous sachiez que même quand on optimise et qu’on avance dans la direction de nos objectifs de santé, le processus continue de présenter du défi, peu importe où on est rendue. Même pour moi. 

 

L’important c’est de mettre en oeuvre des moyens pour honorer notre corps tout en respectant son propre rythme, car les différentes périodes de la vie viennent avec leurs différents défis et tout ce qui compte en bout de ligne, c’est le bonheur.

Pis y’est où le bonheur?

Simple. Prendre soin de sa santé et l’honorer, en étant conscient que le plaisir a totalement sa place (et qu’il est REQUIS pour que ce soit durable!), c’est la recette pour avoir une qualité de vie bonifiée et c’est ça qui nous permet de savourer le vrai bonheur.

 

Je suis là pour vous si vous avez envie d’un peu d’aide en janvier (ou n’importe quand en 2019, quand vous serez prêt) pour vous remettre en piste. Ça le vaut TELLEMENT.

 

Cheers à votre santé!

Je vous aime,

Anne-Josie xx

Messages
Share via